Musique fondante

Disparition totale et définitive de la musique à la date annoncée
sauf si vous
PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE CE THÈME MUSICAL
1 € donné ou 10 écoutes = + 1 jour d’existence
100 € collectés ou 1000 écoutes = développement de la composition
+ enregistrement en Haute Qualité + mise en diffusion sur l’Internet

CE THÈME MUSICAL A ÉTÉ PRÉSERVÉ DE LA DISPARITION
GRÂCE AUX ÉCOUTES ET AUX DONS COLLECTÉS.
La considération accordée au travail de création musicale permet d’engager
un
 processus de développement artistique et de production à terme.

Date mise en ligne : 1er Juillet 2017 – Date d’expiration initiale : 7 juillet 2017
111 écoutes au 03/08/2017 à 15h30
110 euros collectés en 8 dons au 03/08/2017




La (bio)diversité musicale est plus que menacée depuis plusieurs décennies. Elle est polluée par la musique industrielle et numériquement modifiée à outrance. La musique authentiquement originale risque de disparaître, de fondre définitivement dans l’indifférence si personne n’accepte de considérer la réelle valeur de la création musicale et de soutenir un minimum le travail des compositeurs. Les éditeurs et producteurs se désintéressent des compositeurs qui n’ont pas déjà une notoriété sécurisante pour leur plan marketing. Plus personne ne souhaite payer pour écouter de la musique. La  « monétisation» publicitaire, le streaming et le financement participatif (crowdfunding) sur l’Internet constituent le modèle économique auquel le musicien est aujourd’hui forcé de s’adapter. Comment le peut-il quand on constate les inégalités insupportables dans la répartition des revenus des plateformes de streaming ? (cf.infographie ci-après + lire l’article ZDnet Chiffres-clés: le marché français de la musique sur Internet (mars 2017)). Quant au financement participatif, toutes celles et ceux qui auront un minimum réfléchi à ce modèle économique constateront qu’il est tout aussi inégalitaire, qu’il exploite une nouvelle fois les moins bien lotis en terme de réseau social notamment. Car oui, il faut disposer d’un réseau social déjà significatif et d’une capacité de communication pour réussir sa campagne de financement participatif… autrement dit ce sont ceux qui sont déjà « connus » ou ceux qui ont des moyens et compétences de communication professionnelle qui récoltent le plus pendant que les autres financent les plus-values des plateformes de financement participatif qui ne sont pas des ONG. Elles « p’ululent ». Cela doit donc être fort lucratif. Et puis, l’Etat à tout simplement démissionné, en totale contradiction avec ses engagements internationaux. Pourtant, la France a signé la Déclaration Universelle pour La Diversité Culturelle (UNESCO).  Enfin, l’autoproduction est devenue la norme et tout le monde à intérêt à ce que l’artiste devienne un artiste-entrepreneur indépendant dit  » 360° «  … même si c’est à son détriment (accroissement de la mise en concurrence, aggravation de la dévalorisation du travail de création, aggravation de la précarité des artistes par perte de couverture sociale, destruction de l’intermittence, etc.). Le concept de musique fondante est un appel-cri à conscience collective pour soutenir les créateurs dont je fais partie, qui peinent à vivre de leur travail alors que la musique est à la source d’une chaîne de valeurs de bien-être et de bien vivre au quotidien. Sans parler de ceux qui spéculent sur la création et la musique sans rétribuer celles et ceux qui sont à la source. Paul  Lyonnaz dit POL

Tenez-vous informé(e) en vous inscrivant à la lettre d’info ou bien en nous rejoignant
sur Twitter ou Facebook : @kinoomusic

(*) La prise en compte de votre contribution peut prendre quelques heures. La date d’expiration peut être prolongée selon les dons d’internautes-contributeurs par tranche d’un euro soit + 1 jour de disponibilité en libre écoute en ligne (pas de téléchargement). Une fois le délai d’expiration passé – après prolongation ou non -, la musique est définitivement effacée. 

Ci-gît
aucune musique fondante n'a disparu... pour le moment

Le concept de « musique fondante » est une oeuvre de l’esprit crée par Paul Lyonnaz a.k.a. POL le 7 août 2016 sous licence juridique Creative Commons : CC-BY.
Demande préalable d’autorisation et conditions d’utilisation : contact[at]paullyonnaz.fr

EXTRAIT DE LA DÉCLARATION UNIVERVELLE SUR LA DIVERSITÉ CULTURELLE
Article 8 – Les biens et services culturels, des marchandises pas comme les autres
“ Face aux mutations économiques et technologiques actuelles, qui ouvrent de vastes perspectives pour la création et l’innovation, une attention particulière doit être accordée à la diversité de l’offre créatrice, à la juste prise en compte des droits des auteurs et des artistes ainsi qu’à la spécificité des biens et services culturels qui, parce qu’ils sont porteurs d’identité, de valeurs et de sens, ne doivent pas être considérés comme des marchandises ou des biens de consommation comme les autres.”

2 Replies to “Musique fondante”

  1. J’aurais aimé déposer quelques € mais ça ne fonctionne pas .Dommage .En effet chez Mme G. ,à La Ruche ou ailleurs ,je continuerai à vous écouter .Je repasse régulièrement votre CD . Votre musique exerce sur moi un apaisement utile dans ce monde de brutes .Amicalement .

    1. Cher Michel, Merci beaucoup pour votre message !
      Le dispositif de don vient d’être « réparé » (merci aussi pour votre signalement).
      Merci enfin pour votre fidélité et l’expression de ce qui me tient le plus à coeur dans mon travail de compositeur : l’humain d’abord !
      Savoir que je contribue un peu au bien-être des gens me ressource vraiment.
      Au plaisir de partager
      Bien à vous
      POL ;-)-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *